Association Téteghémoise d'Histoire

Appel à secours

 

 

 

Appel à secours



Plan de Dunkerque en 1744 (Rosendaël à droite dans le cercle) (1)

Le 28 mars 1794, 8 germinal an II de la République (2), le maire de Téteghem adresse au maire de Dunkerque (Dune-Libre, à l'époque) (3), une demande d'aide pour les habitants de Rosendaël ressortissants de la commune (4) ruinés par la guerre.

Nous reproduisons ici la lettre, extraite du fonds de l'Association Téteghémoise d'Histoire.

Elle est écrite trois jours avant l'arrestation de Danton, grande victime emblématique d'un moment furieux et sanglant où, dit un poète, «le bourreau ramassait tous les partis tombants » (5). C'est la Terreur, à l'ordre du jour le 5 septembre 1793, « terrible aux méchants, favorable aux bons » (6), quand la Révolution, en péril, de toutes parts menacée, doit à la fois lutter contre l'étranger ligué contre elle (7) - « Tous les rois de l'Europe (…) comme forbans qui guettent une proie, on les vit tous s'abattre » (8) - et contre un ennemi intérieur (9).

Gérald Mennesson

 

Lire la suite...

 

Invitation

 

 

Invitation transmise par Régis JONCKHEERE, membre d' A.T.H.

 

 

 

Fouilles archéologiques en 2008


Fouilles archéologiques en 2008


Du 11 au 18 février 2008, l'Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) a procédé à des fouilles derrière le domicile -une ancienne ferme fossoyée et l'une des dernières à cour carrée du littoral dunkerquois- de Claude Lefebvre, trésorier de notre association.

Celui-ci s'est intéressé au chantier et a pris des photos qu'il commente.

 

Lire la suite...

 

Passeports pour l'intérieur de Téteghémois




Passeports pour l'intérieur de Téteghémois


Le 1er février 1792, la Révolution, inquiète et fragile, rétablit l'obligation du passeport pour circuler à l'intérieur du royaume de France, qu'elle avait l'année précédente abolie, jugeant cette pratique en usage sous l'Ancien Régime contraire au droit naturel de l'homme de se déplacer librement.

 

Lire la suite...

 

Un cabaret téteghémois sous la Monarchie de Juillet

 



Un cabaret téteghémois sous la Monarchie de Juillet



Louis-Philippe 1er, roi des Français (1830-1848)


L'association conserve dans son fonds d'archives l'inventaire dressé le 9 avril 1834 d'un cabaret de Téteghem. C'est un acte notarié consécutif au décès le 21 octobre 1833 du tenancier, un certain Mathieu-Jacques Léné qui laisse une veuve et trois adolescents.

Le document est intéressant par sa rareté, car il est le seul à notre connaissance à renseigner sur un estaminet de la commune en ce temps-là. Hauts lieux de sociabilité populaire, les débits de boissons se répandent au XIXème siècle, mais jusqu'alors on ne savait rien de leur présence locale.

Il est aussi intéressant par les informations qu'il fournit, tant sur les biens que sur les personnes, ainsi que par ses chiffrages.

Lire la suite...

 

<< Début < Préc 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 de 2