Texte de la conférence

"Téteghem et la 32e D.I., un lien fort"

3ème partie



III- La mémoire des événements

 

Celle-ci se traduira par l'élévation d'un monument aux morts et de fréquentes cérémonies commémoratives.


1- Monument aux morts


222 soldats ont été tués à Téteghem (24 Anglais et 198 Français, dont 67 de la 32e DI), inhumés sur place après les combats par des habitants dévoués. À même la terre.

Au printemps 1941, les corps sont exhumés, mis en bière, pour être ensevelis dans un terrain du Bureau de bienfaisance transformé en cimetière, en bordure de la future rue de la 32e DI.

Des volontaires du village entretiendront et fleuriront les tombes, que le cardinal Liénart, évêque de Lille, bénira en même temps que l'église provisoire, le 8 juin 1941.

 

Source : M.Frézouls, op. cit.

 

 

En 1947, les Anciens de la 32e Division font ériger dans le cimetière, à leurs frais, un monument en souvenir de leurs morts.

Cinq ans plus tard, ils en feront dresser un autre en Belgique, à Feluy, pour rappeler la bataille du 17 mai 1940.

 

Monument de Feluy inauguré le 2 juin 1952, photo Internet

 

Le monument de Téteghem, en granit de Sidobre, sera inauguré le 3 juin 1947 lors d'une émouvante cérémonie réunissant de nombreuses personnalités civiles et militaires et toutes les délégations d'Anciens combattants des deux guerres des communes voisines.

Quatre généraux sont présents : Alaurent, de Charry, Lucas, et Blanchard qui commandait la 1ère Armée à laquelle la 32e DI était rattachée en 1940. L'abbé Frézouls est là lui aussi.

 

Carrière de Sidobre


Photo Internet

 

Une messe est dite à l’Église en même temps qu'est célébré un office protestant.

 

Collection Claudine Sophys-Dusautois

 

Après les célébrations religieuses, le cortège se rend au cimetière pour l'inauguration du monument.

 

Collection privée famille Lucas

 

 

Le monument avant l'inauguration


Collection privée famille Lucas

 

La liste des morts de la Division est glissée dans le monument en présence de deux veuves de guerre.

 

Collection Claudine Sophys-Dusautois

 

Puis l'abbé Mélis, curé de Téteghem, bénit le monument.

 

Collection privée famille Lucas

 

Et le général Lucas prononce une allocution.

 

Collection privée famille Lucas

 

 

En octobre 1949, le général Lucas demandera au président du Souvenir Français d'intercéder auprès des autorités pour que le cimetière devienne une nécropole nationale. En vain. Les dépouilles seront progressivement rendues aux familles, au titre de la loi n°46-2243 du 16 octobre 1946 relative au transfert à titre gratuit et à la restitution aux familles demanderesses des corps des Anciens Combattants de la guerre, et les dernières restantes, non réclamées, seront déplacées au cimetière national de Leffrinckoucke.


Procès-verbal d'exhumation d'un corps


(Archives municipales de Téteghem)

 

 

Alors, il n' y aura plus que le monument de granit, que l'on peut voir aujourd'hui dans un parc fermé.



Cliché Dominique Mennesson


Longtemps seul, le mémorial de la 32e DI voisine maintenant avec un monument bâti par la Municipalité en hommage aux victimes civiles de Téteghem, inauguré le 11 novembre 2003.

 

Clichés Dominique Mennesson

 

À l'automne 1972, une convention est passée entre l'Amicale des Anciens de la Division (sise à Castres) et le maire de Téteghem (Émile Baës), aux termes de laquelle la commune s'engage, « en collaboration avec les associations des Anciens Combattants pouvant exister sur son territoire, à faire respecter le monument de la 32e DI et à commémorer annuellement par un hommage public et solennel aux dates les plus rapprochées de l'anniversaire des combats le sacrifice des Anciens de la 32e DI morts pour la France ».

Le même contrat est conclu l'année suivante entre l'Amicale et la Section locale de la Fédération des Anciens Combattants de Feluy.

 

Le monument sera fleuri à toutes les commémorations et célébrations patriotiques.

 

Le monument à l'origine


Fonds ATH

 

Le monument aujourd'hui


Cliché Dominique Mennesson

 

 

C'était la deuxième fois que, pour l'inauguration du monument, des Anciens de la 32e DI revenaient à Téteghem. Après un premier retour l'année précédente, dont le général Lucas dira : « Je ne puis oublier quel accueil chaleureux j'ai trouvé ici lorsqu'en 1946 je suis venu avec quelques camarades de ma division.» (19)

 

De nombreuses autres visites mémorielles suivront, comparables à des pèlerinages.

 

 

2- Cérémonies commémoratives

 

Douze au moins entre 1949 et 1985.

 

1) le 16 octobre 1949. Ce jour-là, le général Lucas remet solennellement la Croix de guerre (20) à la commune si éprouvée, et fait don de 1 000 francs au Bureau de bienfaisance qui a cédé le terrain du cimetière militaire. Deux autres généraux sont présents : Alaurent et Dubois ancien chef d'État-major de la 32e DI.

    Dans une lettre, le général Lucas remerciera le Maire de l'avoir associé à la manifestation. Il écrit : « Comme en juin 47, nous sommes revenus de cette 2e Journée du Souvenir à vos Morts et aux nôtres -ceux-ci « Soldats de Dunkerque » !- profondément impressionnés et émus, et, comme vous tous, nous en garderons un inoubliable et pieux souvenir. (…) Téteghem a maintenant la distinction qu'elle méritait. Soyez en fiers, comme je le suis moi-même d'avoir eu l'honneur, grâce à votre geste, de vous la remettre au nom de la Nation ! » (21)



Fonds ATH

 

Cortège officiel

Collection privée famille Lucas

 

 

Menu servi à cette occasion

Collection Claudine Sophys-Dusautois

 

2) le 28 août 1955.

3) en juin 1960 : 20e anniversaire de la bataille des Flandres.

4) en juillet 1963

5) le 6 juin 1965. Ce jour-là, dans une allocution au mémorial, le général Lucas affirme sa fidélité à la commune : « Je voudrais dire combien je suis attaché à la population de Téteghem (…). Je resterai attaché à vous et à Téteghem jusqu'à la fin de ma vie. » (22)


Le Nouveau Nord

 

 

6) le 4 juin 1967 : inauguration officielle de la rue de la 32e DI. Participent à la manifestation, outre les généraux Alaurent et Lucas, le général Dubois, l'abbé Frézouls et le Père de Morant, respectivement président, vice-président et secrétaire général de l'Amicale des Anciens de la 32e DI.

 

La Voix du Nord

 

7) le 8 mai 1970. Cinquante-cinq vétérans sont là. Le général Dubois souligne le soin apporté au mémorial, « ce qui démontre, dit-il, que les habitants de la commune savent perpétuer le souvenir de ceux qui sont tombés en ces lieux » (23).

8) en juin 1973.

9) le 8 mai 1975. Les généraux Alaurent et Lucas sont décédés, et le général Dubois n'a pu se déplacer. L'abbé Frézouls lit un message de sa part : « En saluant avec émotion leur mémoire, j'adresse mes remerciements aux Anciens de l'Amicale et à nos amis de Téteghem (…) pour leur fidélité au souvenir. » (24)

10) 14 juillet 1977 : hommage à la 32e DI en présence de l'abbé Frézouls.

11) le 16 mai 1980, l'abbé Frézouls organise et conduit une dernière fois un pèlerinage à Téteghem pour le 40e anniversaire des combats de 1940 et l'inauguration à cette occasion des rue du général Alaurent et rue du général Lucas. Concélébration d'un office religieux par Monseigneur Marty, cardinal de Paris, ancien de la 32e DI, avec son compagnon d'armes, l'abbé Frézouls, et plusieurs autres prêtres.

12) le 27 mai 1985. Une trentaine de vétérans viennent commémorer le 40e anniversaire de la Libération et 45e anniversaire des combats de Téteghem. À cette occasion, on inaugure une grille à l'entrée du parc du mémorial, un ancien portail de la caserne Jean Bart à Dunkerque sauvé de la démolition.

C'est le dernier événement notable traduisant le lien étroit et durable entre la commune et la 32e DI.

 

Fonds ATH

 

 

Gérald Mennesson,

1er avril 2022



19- Le Nouveau Nord du 6 juin 1965.

20- Croix de guerre avec étoile de bronze décernée le 11 novembre 1948.

21- Lettre du 20 octobre 1949, fonds ATH.

22- Le Nouveau Nord, op.cit.

23- La Voix du Nord du 13 mai 1970.

24- La Voix du Nord du 15 mai 1975.